En quoi consiste le programme d’exemption de visa aux Etats-Unis ?

Les ressortissants étrangers qui souhaitent entrer sur le sol américain sont généralement tenus de présenter un passeport et un visa valide, délivrés par un représentant consulaire des Etats-Unis. Cela n’est pas le cas pour les citoyens d’un pays éligible au programme de dispense de visa ou qu’ils soient des résidents permanents légaux aux Etats-Unis ou un citoyen du Canada. Dans ce qui suit, essayons de connaître davantage au sujet de ce programme d’exemption de visa et quels sont les avantages que cela puisse procurer.

En quoi consiste le programme d’exemption de visa pour les Etats-Unis ?

Le programme de dispense de visa permet à la plupart des citoyens ou ressortissants des pays participants de se rendre aux Etats-Unis à des fins touristiques ou d’affaires pour des séjours de 90 jours ou moins sans visa. Les voyageurs doivent détenir une autorisation ESTA ou système électronique d’autorisation de voyage valide avant de voyager et satisfaire à toutes les exigences expliquées ci-dessous.

Pour voyager sans visa grâce à ce programme, vous devez avoir un ESTA valide avant d’embarquer pour les Etats-Unis. Ce document est un système visant à déterminer l’éligibilité d’un individu à voyager aux Etats-Unis dans le cadre du programme d’exemption de visa à des fins touristiques ou commerciales. Pour avoir plus d’informations à ce sujet, rendez-vous sur 123-esta.com/faut-il-un-visa-pour-les-usa/, le site qui vous renseigne sur le voyage aux Etats-Unis et les documents y afférant.

Comment mettre à jour son ESTA ?

Dans la plupart des cas, votre ESTA sera valide pendant deux ans. Vous devez également obtenir un nouvel ESTA si vous recevez un nouveau passeport, y compris un passeport d’urgence ou temporaire. Cela est aussi le cas si vous devriez changer votre nom ou votre genre. La mise à jour est aussi indispensable dans le cas d’un changement de pays de résidence ou lors d’une modification des réponses aux questions «oui» ou «non» lors de votre demande ESTA.

Quelles sont les réformes apportées au document ESTA ?

En vertu de la loi de 2015 sur l’amélioration du programme d’exemption de visa et de la prévention des voyages terroristes, les ressortissants des pays bénéficiant du programme d’exemption de visa mais qui ont récemment voyagé en Iran, en Irak, en Libye, en Somalie, au Soudan, en Syrie ou au Yémen le 1er mars 2011 ou après cette date doivent demander un visa.

Cela n’est pas le cas pour les personnes ayant effectué des voyages diplomatiques ou militaires au service d’un pays membre du programme. La demande de visa est aussi obligatoire pour les personnes ayant une double nationalité, à savoir ressortissants de l’un des 38 pays bénéficiaires du programme ESTA mais aussi ressortissants des pays tels que l’Iran, l’Irak, le Soudan et la Syrie.